Le granola d’hiver – Citron & coco

A chaque saison, son granola. A chaque période de l’année une saveur différente. Le granola fait partie intégrante de nos habitudes alimentaires depuis belle lurette. Aux épices à l’automne, chocolat noisette tout au long de l’année, abricot-romarin pour l’été, et le sacro-saint citron-coco en hiver.

Que ce soit pour faire croustiller nos compotes et yaourts, pour ajouter une pointe de gourmandise aux porridges matinaux ou pour grignoter discrètement en passant par la cuisine, le granola est le meilleur allié. Si vous venez faire un petit tour à la maison vous pouvez être certains qu’un pot de granola se cache dans notre grande armoire à bocaux.

Cela fait des années que nous n’achetons plus de paquets de céréales. Etudiante je fus une très grande consommatrice de céréales de la grande distribution. De l’allié minceur au krunch krunch bio qui vous offre votre dose de sucre hebdomadaire dans votre bol quotidien, les paquets de céréales trônaient dans mes placards.
Et puis mon esprit critique sur nos aliments, sur ce que nous assimilions chaque jour, s’est mis en marche. Des émissions telles que “On est plus des pigeons” m’ont interpellés, que ce soit sur les sujets des céréales ou bien d’autres. Nous avons eu le droit aux représentations en morceaux de sucre de nos bols de céréales et analyse d’additifs, et je vous avoue que cela m’a un peu coupé l’envie d’y plonger ma cuillère tous mes matins.

Alors je me suis dit qu’il était temps de changer chaumière, et quitte à changer autant s’en aller vraiment loin. Adieu paquets de céréales et leurs amis les additifs, bonjour le granola. Simple comme tout, j’ai peu à peu ajusté ma recette pour trouver mon équilibre entre crunchy et gourmandise. J’entend par la que étant une dent peu sucrée, j’ai obtenu une recette qui me convient personnellement. Si vous êtes un.e amateur.rice de sucré, passez votre chemin ou adaptez la recette en fonction de vos goûts !
Le granola est magique, il s’adapte, évolue en fonction des goûts de chacun. Rien n’est immuable dans sa recette, les ingrédients sont facilement remplaçables !

Préparer notre granola est complétement entré dans mes habitudes de préparation alimentaire. Le pot approche dangereusement de la fin, en deux tours de spatules les flocons d’avoine sont mélangés, la plaque est au four et hop, le pot est à nouveau rempli.
Pas assez de compote, je complète avec un reste de jus de pomme. Plus d’amandes, je remplace par davantage de noix de cajou, voir même par une poignée de flocons d’avoine.

Envie de changer de saveur ?
Je remplace l’huile de coco par une huile neutre, je rajoute 2 càc de 2 épices, et hop un granola d’automne. Bref, le granola s’adapte, le granola se fait à l’oeil, le granola est votre Granola (oui, avec un G majuscule).

Granola d’hiver – Citron & coco

10mn de préparation –
40mn de cuisson 

Vegan

1 plaque de cuisson

 

Pour un gros bocal de granola
–300g de gros flocons d’avoine
– 30g à 40g de noix de coco râpée
– 50g de graines de tournesol
– 50g de graines de courge
– 60g de noix de cajou
– 60g d’amandes
– 3 càs de graines de lin brisées
 

– 200g de compote de pomme
– le jus et le zeste d’un demi citron
( ou le zeste d’un citron entier si vous adorez le citron !)
– 2 càs de sirop d’agave (4 si vous êtes une petite dent sucrée)
– 2 à 3 càs d’huile de coco
( 2 belles ou 3 rases, au choix !)

Commencez par couper en grossiers morceaux les amandes et les noix de cajou, versez-les dans un cul de poule.
Ajoutez-y tous les ingrédients secs (des flocons d’avoine jusqu’aux graines de lin brisées en passant par la noix de coco râpée).Dans une petite casserole, faites fondre l’huile de coco avec le sirop d’agave. Versez le mélange sur votre monticule de graines, ajoutez la compote, le jus et le zeste du citron.Avec une grande cuillère mélangez jusqu’à obtenir un mélange homogène (tous les flocons doivent être un peu humides).Versez le contenu de votre cul de poule sur votre lèche-frite allant au four. Et enfournez pour 35 à 40mn à 150°. Vous pouvez démarrer dans un four à froid. Mélangez toutes les 15mn pour éviter que les bords de la préparation ne brûlent.

Laissez refroidir à l’air libre, il ne reste plus qu’à en saupoudrer sur votre yaourt ! Conservez-le plusieurs semaines dans un bocal fermé hermétiquement (les pots le parfait sont justement parfaits pour cet usage !).

 

1 Comment

  1. Quel plaisir de retrouver un nouvel article sur ton blog ! Je ne manquerai pas de tester cette recette très prochainement 🙂

    Like

Leave a Comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s