Coups de coeur de licorne #4

Dear Unicorns,

Cela fait un petit bout de temps que je ne vous avais pas parlé de mes récents coups de coeur ! Non pas qu’ils ne soient pas nombreux, mais j’ai toujours du mal à évaluer ce qui vaut la peine d’être partagé ou non. Nombre de mes coups de coeur sont des petits bonheurs du quotidien, une citation qui fait du bien à mon petit coeur, une assiette de fraise partagée avec Vivien-lapin… J’essaye de réduire mes achats à nos véritables besoins ce qui fait que j’utilise toujours les mêmes produits, ustensiles etc.. Il m’arrive encore de passer un petit coup de tête sur les e-shop de Nature & Découverte ou Dille & Kamille.. Je craque pour une petite boîte de tisane ou un livre. J’essaye de ne plus acheter sur un coup de tête, chaque achat se doit d’être réfléchi et mesuré. En ai-je vraiment besoin ? N’ai-je pas un produit similaire à la maison ? Qu’il est compliqué parfois de ce poser ces questions lorsqu’un produit nous fait vraiment de l’oeil !

Pour cette édition #4, je vous ai rassemblé mes coups de coeur des derniers mois, qu’ils soient à manger, à écouter ou à planter !

 

kokopelli

Du balcon à l’assiette

Même si ces dernières journées nous font davantage penser au mois de Novembre qu’au mois d’Avril, nos semis sont prêts ! Collés à la fenêtre pour faire le plein de soleil, nos bébé tomates, aromates et autres physalis n’attendent que la fin des Saintes-Glaces pour rejoindre le balcon ou le potager collectif qui prend forme au bas de notre immeuble. J’ai souvent des petites questions sur l’origine de nos graines et de nos plants. Nous essayons au maximum de partir de graines bio issues de circuits courts ou de nos précédentes récoltes, nous achetons des plans bio lorsque cela est nécessaire (comme les plants de fraisiers bio).

Les espèces de se cantonnent pas à celles présentes sur les étals des supermarchés, la nature est belle et variée ! En sautant dans le bain des variétés anciennes nous découvrons une multitude de plantations possibles. Grâce à des sites tels que Kokopelli, souhaitez la bienvenue au basilic grec, aux tomates cerises naines etc.. Kokopelli est une association visant à promouvoir la diversité des semences. En effet la plupart des graines vendues en conventionnel (bio ou non !) sont des graines hybrides F1, elles donnent certes des beaux plants, mais il sera compliqué pour vous de récupérer les graines pour re-semer l’année suivante. Ces plants F1 ont la particularité d’avoir été croisées pour vous fournir le plan le plus rentable possible la première année. Malheureusement leur génotype n’est plus très stable et leurs descendants en payent les pots cassés (mauvais rendement, succombe rapidement aux maladies..). C’est triste à dire, mais récupérer les graines et pépins de vos légumes achetés ne vous donneront pas forcément de beaux plants si ceux-ci sont issus de semences F1..

Pour les fraisiers nous sommes passés par le site de La bonne graine qui propose des plants de petits fruitiers en godet ou en racine nues. Parmi nos 6 plants de l’année passée, seuls 2 s’en sont sorti, il nous fallait donc gonfler les rangs !
Je vous avoue que nous étions un peu septiques à l’idée de recevoir des plants de fraisiers dans une enveloppe en racines nues. Allaient-ils supporter le trajet ? Allaient-ils bien s’acclimater à notre balcon ? Expédiés en 48h nous avons bien suivit les indications (faire tremper les plans puis les empoter), attendu quelques jours et voilà que nos premières feuilles faisaient leur arrivée ! Deux semaines après réception nos fraisiers se portent à merveille.
Je crains qu’il n’y ait plus beaucoup de plans de fraisiers disponibles sur le site, retournez-y en fin d’été ou en Février prochain en fonction des espèces !

Le site de la bonne graine
Le site de Kokopelli

 

les pieds sur terre

 

Les pieds sur terre dans nos oreilles

Vous commencez à être habitués, les émissions radio sont un peu mon marronnier. Je ne regarde pas beaucoup la télévision (si ce n’est Le meilleur pâtissier, Les carnets de Julie ou quelques documentaires en replay) mais j’adore écouter la radio. J’aime pouvoir vaquer à mes occupations en écoutant mes émissions favorites, imaginer les personnes derrière le micro..
Si pour les précédentes éditions je vous parlais majoritairement de France Inter, figurez-vous que je change de cheval pour vous parler de France Culture !

Les pieds sur terre est l’émission qui dépeint le quotidien. Pas de commentaire ni d’analyse, si ce n’est une courte description du contexte en début d’émission. Pendant 28mn nous suivons un/une journaliste qui part à la découverte d’un village, d’un événement, d’un fait de société. Les dialogues ne sont pas calculés, le reportage est nature et brut de coffre. Les sujets sont tout aussi divers que notre monde le permet, du quotidien de familles qui partent vivre en autonomie aux ouvriers de telle ou telle usine en passant par la fermeture de la dernière boulangerie d’un village en pleine cambrousse. Les pieds sur terre nous fait découvrir ceux que nous croisons tous les jours mais aussi ceux que nous ne croisons pas.

Les podcasts de l’émission

 

plaisir papilles

Le plaisir des papilles

Mais que serait une édition des coups de coeur de licorne sans de quoi grignoter ? C’est bien beau de planter des fraisiers sur son balcon et d’écouter la radio, mais qu’est ce qu’on glisse dans nos placards ?

Vous pouvez vous moquer, mais j’adore la choucroute. Quelle soit chaude ou froide j’aime en glisser une petite portion dans mes assiettes. Outre mon amour pour le choux fermenté, manger des légumes lacto-fermentés est un cadeau que vous faites à votre corps. Je ne m’y connais pas suffisamment en lacto-fermentation et en nutrition pour vous parler de tous les avantages de ces produits, mais je vous invite à vous rendre sur ces sites pour en savoir plus : Nicrunicuit
Alors lorsque j’ai découvert qu’il était possible d’en acheter en bocaux dans les magasins bio, j’ai sauté de joie ! Et cerise sur le gâteau (ou patate sur la choucroute ?), j’ai aussi découvert les bocaux de carotte, betterave, choux rouge et radis noir lacto-fermentés.  A chaque fois que je me rends dans un magasin bio qui propose la gamme Nutriform je m’empresse de faire mes petites réserves. La flemme de préparer un repas pour le soir ? Je sors un peu de salade, un bocal de carotte lacto-fermenté, un peu de légumineuses, une belle tranche de pain et c’est partiiiii !  Bref, c’est pratique, c’est bon, que demander de plus ?

Toujours dans le domaine des bocaux, ma Maman nous a ramené il y a quelques mois les tartinades de la conserverie de la Marmite bretonne, basée dans le morbihan. Les produits sont bio, locaux, la liste des ingrédients simple, le choix est diversifié et la plupart des tartinades sont vegan ! Je vous conseille la gamme des sarrasinables, comme celui à la betterave chiogga qui n’a pas fait long feu sur notre table.. Tartinées sur de  bonnes tranches de pain au levain, les produits de La marmite bretonne sont un petit délice.

Petit bec sucré que je suis, j’aime certains soirs croquer un bout de chocolat avec ma tisane. Je le déguste petit bout par petit bout et laisse fondre le morceau tout doucement. Pour moi le chocolat doit rester un plaisir, nous mettons du temps à consommer une tablette mais nous la savourons ! Ami du peu mais bon, nous pouvons donc nous permettre tous les 3/4mois, d’opter pour une tablette de chocolat bio.
En allant faire quelques emplettes au Naturalia du centre de Nantes, je suis tombée nez à nez avec les tablettes Loveshock, du chocolat cru, sucré au sucre de coco et aux dattes. J’ai un peu hésité en voyant le prix (comptez entre 3€50 et 3€90 pour une tablette de 100g) et puis je me suis laissée tentée par le chocolat 86% aux éclats de fèves et fleur de sel. Qu’est ce que j’ai bien fait, ce chocolat est un énorme succès à la maison ! La texture est fondante, les éclats de fèves et la fleur de sel ont ce petit truc du reviens-y. Le chocolat est sucré juste comme il faut, les morceaux de dattes amenant la douceur nécessaire à l’équilibre de la tablette. Le seul bémol ? Il n’y a pas de morceaux pré-dessinés, il est donc facile de tomber dans le piège de croquer des bouts bien plus gros !

Alors oui, la tablette est emballée, maaaais tout est compostable, de l’emballage carton à l’emballage plastique au contact direct avec le chocolat.

Conserves de légumes lacto-fermentés “Nutriform” – A retrouver en magasin bio (de 2,80€ à 3€90 le bocal)
Le site des tartinades “La marmitte bretonne”
Le site du chocolat cru “Loveshock”

&nbsp ;

Et vous mes licornes,
quels sont vos coups de coeurs du moment ?

 

Leave a Comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s