Lectures de licorne #4

Dear Unicorns,

Nous voilà aujourd’hui à parler lecture ! Chaque saison possède son lot de petits bonheurs, celui de lire sous un plaid, un thé à portée de main fait partie des plaisirs d’automne.

Souvenez-vous, lors des précédentes éditions des Lectures de Licorne je vous parlais de l’avancée de notre bibliothèque faite maison. J’avais pour projet de ré-organiser mes étagères, mais je ne m’y suis toujours pas attelée. Que voulez-vous, l’été est passé à une telle vitesse et je vous avoue avoir du mal à trouver du temps libre. Les longues nuits d’hiver et les après-midi pluvieuses sont donc parfaites pour ce type d’activité de mamie ! Comment organisez-vous votre bibliothèque ?

Pour cette quatrième édition je n’ai pas pu me cantonner à 4 romans, je me suis dit c’est la fête présentons en 6 ! Au programme de cette édition, Harry Potter and the cursed child (oui oui oui), la lecture d’Halloween du club de lecture Mango&salt, de l’émotion, de l’écosse et des histoires de famille !

Retrouvez les articles Lecture de licorne #1 – #2 – #3
N’hésitez pas à nous rejoindre sur Goodreads,
j’essaye d’y laisser un avis sur toutes mes lectures.






harrypotter_cursedchild

Harry Potter et l’enfant maudit
J.K Rowling, Jack Thorne, John Tiffany

J’ai fait le choix de ne pas le lire lors de sa sortie en version originale. En ayant lu tous les Harry Potter en français je reste attachée au vocabulaire et jeux de mots de la traduction. Il me fut dur d’éviter tous les articles depuis le mois d’août ! Je ne voulais lire aucun avis sur ce dernier opus avant de pouvoir vous écrire ce que j’en pensais.  J’avais bien trop peur d’être biaisée et influencée. Autant le dire tout de suite, je suis très mitigée, mais je m’y attendais.

Harry Potter et l’enfant maudit est certes la suite des aventures de notre sorcier préféré mais c’est aussi une pièce de théâtre co-écrite. Je savais donc avant même de commencer ma lecture que je n’allais pas pouvoir retrouver l’écriture de J.K Rowling et tous ces petits détails du monde magique que j’aime tant. En effet, la structure d’une pièce de théâtre n’est pas la même qu’un roman ! Les descriptions sont là pour guider à la mise en scène et appuyer les dialogues qui permettent de construire l’intrigue. Ce dernier opus m’a donc semblé moins poussé et plus plat que ce nous avions pu lire dans les précédents romans.
Cependant, je suis désormais persuadée que la pièce de théâtre doit être sublime. En avançant dans l’histoire, j’arrivais à imaginer les scènes, à me demander comment telle ou telle transition pouvait être mise en place.

Pour ce qui est de l’intrigue en elle même et des personnages, je suis un petit peu plus déçue. J’ai trouvé que certains passages étaient trop rapides, tandis que d’autres présentaient quelques incohérences.
Et le sujet des personnages… Disons que un en particulier n’a fait que m’agacer tout au long du texte, des baffes se perdaient. Je peux comprendre que certaines situations familiales peuvent être compliquées, mais tout de même ! A contrario, j’ai beaucoup apprécié un des personnages secondaires (mais n’est-ce pas une situation que JK Rowling à voulu créer ?). Chose amusante, j’ai toujours été attiré par les fan-fictions Hermione-Drago.. Au début j’ai été ravie de retrouver nos amis Harry, Ron, Hermione et puis mon enthousiasme s’est un peu altéré. J’ai l’impression que nos héros ont mal vieilli et ont perdu leurs multiples facettes. Comme si Ron était réduit à dire des bêtises, Hermione beaucoup trop sérieuse et Harry encore plus à l’aise dans son rôle du “je suis un héros mais je souffre d’avoir fait souffrir es autres”. J’aurais apprécié un peu plus de nuances dans leurs caractères, actions et propos..

Je pourrais en parler encore pendant des heures, mais je n’arrive toujours pas à avoir un avis tranché sur cette lecture ! Pour résumer, j’ai été ravie de replonger dans l’univers magique d’Harry Potter. J’ai voulu faire durer chaque page le plus longtemps possible, je me suis forcée à faire des pauses pour ne pas tout lire d’une traite comme j’avais pu faire pour les précédents opus.
Alors oui je fais ma difficile, mais que voulez-vous j’avais une telle attente !  Je suis désormais prête pour me plonger dans l’univers magique du prochain film des animaux fantastique !

le_crime_d_halloween

Le crime d’Halloween 
Agatha Christie

J’ai pu effectuer cette lecture de saison dans le cadre du club de lecture Mango&Salt. Tous les mois Victoria choisi une thématique ainsi qu’une sélection de livre, puis les membres du club votent la lecture de l’édition du mois.
Pour le mois d’Octobre, le thème d’Halloween était à l’honneur !
J’ai découvert le monde d’Agatha Christie par ma Maman, depuis toute petite je savoure chaque enquête, chaque instant passé avec Hercule Poirot ou Miss Marple. Cette fois-ci j’ai été  un peu déçue.. La reine du crime ne peut pas poignarder à tous les coups!
J’ai eu du mal à rentrer dans l’intrigue, j’ai trouvé les détails un peu tirés par les cheveux. Le récit était tout en longueur, comme si l’auteur prenait vraiment son temps pour poser les personnages et les lieux. Les péripéties et l’intrigue ont commencé à me titiller vers dernier quart, comme si la majeure partie du récit était condensé en quelques chapitres. Ce fut frustrant, et pour le coup trop condensé pour vraiment prendre du plaisir à l’enquête. J’ai eu du mal à retrouver le mordant et l’humour pince sans rire qui fait le personnage d’Hercule Poirot. Mais je ne peux pas retirer à Agatha Christie son génie du dénouement et de la surprise. Les éléments s’emboitent et créent une toute autre issue que ce que j’avais pu m’imaginer !
En résumé, je pense avoir eu trop d’attentes pour cette lecture. Le lire sans le comparer à d’autres oeuvres de l’auteure est sûrement plus agréable 🙂

une_saison_a_longbourn

 

Une saison à Longbourn
Jo Baker

Ce roman est un petit biscuit à l’anglaise. Nous y découvrons les destins de ceux et celles qui agissent dans l’ombre des grandes familles britanniques, dans notre cas la famille Bennet du roman Orgueil et préjugés. Après avoir lu et apprécié le roman de Jane Austen il y a quelques mois j’ai adoré découvrir l’envers du décors, les intrigues qui se déroulent en cuisine. Chose amusante,  j’avais tendance à visualiser les décors de Downtown Abbey, même si notre famille est beaucoup moins cossue et ne vit pas dans un manoir comme celui présenté dans la série. J’ai adoré retrouver cette ambiance tea-time et campagne anglaise que je chéri tant.

Je vous précisais plus haut que j’avais adoré ce roman, ce ne fut pas le cas de tous les chapitres. Le premier et le dernier tiers sont bien écrits, le premier pose l’intrigue et nos personnages, le dernier répond aux questions posées lors de notre lecture. Mais le tiers du milieu était lent, les présentations et l’énonciation du roman trainaient en longueur, l’intrigue n’était pas encore posée. Je me suis même demandée si je n’étais pas en train de lire un livre sur la vie quotidienne des domestiques chez les Bennets. Allait-il se passer quelque chose ?  Heureusement les secrets refont surface, créent l’intrigue et redonnent l’envie de se plonger dans le récit.

Tout au long du récit, l’auteure nous pose des citations du roman de Jane Austen, cela permet de se situer par rapport à l’intrigue d’Orgueil et préjugés. Cela ma donné envie de me  replonger dans ce dernier !

quand_souffle_le_vent_de_l_aube

Quand soufflera le vent de l’aube
Emma Fraser

Quand soufflera le vent de l’aube est une lecture digne de l’automne.
Celle qui vous transporte jusqu’en écosse dans ses premiers chapitres et vous donne envie de vous emmitoufler sous votre plaid, celle qui vous fait voyager le long des tranchées de la première guerre mondiale jusqu’au fond de la Serbie.

Je ne souhaite pas en dire trop de peur de trop vous en dévoiler, mais j’ai adoré cette lecture. J’aime les histoires de familles, j’aime les récits qui prennent leurs racines au Royaume-Unis, j’étais la cible parfaite pour ce livre :). Emma Fraser nous transporte avec Isabel et Jessie, deux destins, deux vies de famille aux antipodes mais qui finissent toujours pas se rejoindre, quels en soit les raisons. Ce livre m’a transporté, m’a rendue triste et m’a donné envie d’en savoir plus sur le rôle des femmes infirmière lors de la première guerre mondiale. Elles sont nombreuses à avoir donné de leur vie lors de cette sombre période, dont elles sont aussi des héroïnes.

Merci aux éditions Robert Laffont pour cet envoi 🙂

la_loi_du_coeur

La loi du coeur
Amy Harmon

J’ai lu La loi du coeur à une période de ma vie ou j’ai perdu un être cher. Alors mine de rien ce livre m’a fait du bien et à adoucit ma peine. Etrange pour certains, mais les livres sont pour moi une façon de comprendre et de prendre du recul face à mes sentiments.  Je ne sais pas comment j’aurais pu appréhender cette lecture dans un autre contexte.

Lors des premières pages je n’étais pas charmée par ma lecture, le récit tournait beaucoup autour du cheval à mon goût, j’avais l’impression de me retrouver dans un “grand galop”. Je n’ai rien contre cette série, rassurez-vous, c’est juste que je n’ai jamais été attirée par tout cet univers !

Heureusement les personnages, Moïse et Georgie, prennent forment au gré des chapitres, grandissent et développent leurs sentiments. L’histoire débute alors que Georgie n’est encore qu’une adolescente, elle réagit alors comme tel et elle m’a agacée de nombreuses fois. Immature et indécise, tel que nous pouvions l’être à cet âge !  Malgré ces petits défauts, Georgie possède un coeur grand comme ça. J’ai apprécié sa vision de la vie et sa façon d’essayer de tirer le positif de chaque journée. Son concept des “5tops” serait à utiliser dans la vie de tous les jours :). Moïse est quant à lui un personnage plus sombre, le vilain petit canard de toute une ville. Il aurait pu être le cliché de l’artiste maudit, mais je trouve que l’auteure a su doser avec justesse ce personnage torturé. Je rêve de découvrir une de ses fresques sur un mur et pouvoir ressentir les vibrations que procurent ses oeuvres.

Au fur et à mesure de ma lecture je me suis attachée aux personnages à leur univers, j’ai trouvé ce livre tellement dur, comme si les personnages ne pourraient jamais s’en relever. A chaque fois que je pensais que l’auteure allait rendre plus belle la vie de nos deux protagonistes une nouvelle vague de douleur leur tombait dessus. Ou était la lumière d’espoir au bout du chemin ?

La loi du coeur est un hymne à la vie mais aussi à l’acceptation de la mort. J’ai trouvé que Amy Harmon abordait ce délicat sujet avec une plume juste et sincère.

Merci aux éditions Robert Laffont pour cet envoi 🙂

nos_faces_cachees

Nos faces cachées
Amy Harmon

Je n’ai pas pu m’empêcher de dévorer ce récit. J’ai découvert Nos faces cachées quelques semaines avant La loi du coeur, et je ne peux que l’affirmer, Amy Harmon manie les sentiments avec brio. Elle sait comment transmettre de belles émotions et titiller notre corde sensible.

J’ai eu besoin d’un peu de temps pour me plonger dans les lignes, mais une fois les premiers chapitres lancés, les premiers terribles événements passés, je n’ai pas pu lâcher. Les personnages sont attachants et transpirent la vie, le vrai. Je n’ai pas pleuré pour nos héros, mais presque. Quelques passages étaient peut-être un peu trop larmoyants, frôlent parfois le trop plein, mais font partie intégrante du récit. La cible reste young-adult tout en ne tombant pas dans le cliché.
Au travers de ce roman, Amy Harmon aborde le sujet du retour au pays après la guerre, le rapport à la mort mais aussi à la vie. Comment est-il possible de se reconstruire après avoir tout perdu ?

Ce livre donne envie d’aimer nos proches pour ce qu’ils sont, sans artifices.

 

Et vous mes licornes, qu’avez-vous lu ces derniers temps ?
Quels sont vos coups de coeur livresques ? 

3 Comments

  1. bull'elodie says:

    Il y en a quelques-uns qui me tentent =)
    Je vais abientôt recevoir le premier, les avis sont tellement mitigés que je ne sais pas à quoi m’attendre.
    J’ai été voir les animaux fantastiques et je peux te dire que je n’ai pas été déçu, vraiment chouette !

    Like

  2. Margaux says:

    Hello 🙂
    Ça me fait très plaisir de voir que tu as apprécié tes lectures ! Et puis tes illustrations ❤ ❤

    Like

    1. Léa-LaCormerie says:

      Ooh merci pour ton message 🙂

      Like

Leave a Comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s